24 janvier 2012

Dette bancaire grecque : quelle alternative au défaut ?

Les négociations entre les banques créancières et le gouvernement grec semblent se durcir. L’enjeu concerne le montant de la décote globale et le taux des nouveaux emprunts. Alors qu’il y a plusieurs mois il s’agissait d’une décote de 50%, on parle maintenant de 60%, voire plus.En échange de cette décote, les banques veulent pouvoir s’assurer de taux à 5% sur les nouvelles dettes, alors que le gouvernement grec plaide pour 4%.L’écart de 1%, bien que de taille, concernant les sommes en jeu, parait tout de même dérisoire au vue de la... [Lire la suite]
Posté par olivierbu à 08:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12 janvier 2012

Emprunt d’Etat à taux négatifs : comment comprendre qu’en période de crise, des Etats puissent emprunter à taux négatifs ?

L’Allemagne et la Suisse viennent en effet d’emprunter sur les marchés à des taux négatifs, c'est-à-dire que les investisseurs ont accepté des rendements légèrement négatifs pour souscrire des obligations de ces deux pays.Comment faut-il interpréter cela ? La première réaction est de penser que ces obligations étant devenues des valeurs refuge, les investisseurs se sont bousculés, la demande a largement dépassé l’offre et la conséquence, non souhaitée par les investisseurs, a été la production de taux négatifs en fin d’opération.C’est... [Lire la suite]
Posté par olivierbu à 16:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 janvier 2012

Liquidités de la BCE, distribuées à quels taux aux Etats ?

La BCE vient de faire une distribution massive de liquidités via un prêt à trois ans au taux de 1% aux banques de la zone euro. 489 milliards d’euros viennent être alloués aux 523 banques de la zone euro, pour une utilisation libre selon le vœu du président de la BCE. Il est très probable que son souhait est que cet argent serve à financer les obligations d’Etat que les Etats européens émettent régulièrement sur les marchés. Les taux des obligations d’Etat sont servis sur les marchés actuellement entre 2 et 6%, selon les pays et... [Lire la suite]
Posté par olivierbu à 12:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 décembre 2011

La question de la dévaluation franc/euro

Les commentateurs de l’actualité relèvent à juste titre, que si la France revenait au franc, il s’ensuivrait une dévaluation de 20 à 25%, rendant ainsi plus cher les importations, ce qui aurait un impact négatif sur le pouvoir d’achat des français. Ceci est juste, mais il faut, aussi reconnaitre que si le franc redevenu monnaie nationale devait automatiquement être dévalué, c’est bien qu’aujourd’hui l’euro sur l’espace économique France, est surévalué de 20 à 25%. Chacun reconnait que la France à un problème pour exporter depuis... [Lire la suite]
Posté par olivierbu à 17:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
05 décembre 2011

Perte du triple A, le deuxième risque français !

Si la France perd son triple A, ce que les marchés semblent avoir anticipé, la France aura des taux plus élevés et en cascade une dégradation de toutes les institutions et organismes de crédit du pays, cela nous le savons déjà. Mais le deuxième risque, c’est de laisser l’Allemagne, désormais seul grand pays de la zone euro coté AAA, garante de l’orthodoxie budgétaire européenne et garante de la stabilité économique de la zone euro. La France, sans triple A, aura perdu sa légitimité de gestion financière. Les quatre autres pays... [Lire la suite]
Posté par olivierbu à 17:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
01 décembre 2011

Couple franco-allemand, le divorce par les taux !

  Alors que les taux d’intérêt des obligations d’Etat à 10 ans, les OAT françaises et le Bund allemand se tenaient à peu près dans les mêmes taux depuis la création de l’euro, depuis le début de la crise de la dette, l’écart des taux se creuse. Début novembre 2011, l’écart de taux était de 1.48%, soit 148 points de base, à la mi-novembre 2011, l’écart était de 2%, soit 200 points de base, et à la fin novembre 2011, l’écart est de 1.62%, soit 162 points de base. Il y a un réel divorce par les taux du couple franco-allemand,... [Lire la suite]
Posté par olivierbu à 09:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
28 novembre 2011

Des taux plus bas pour les anglais que pour les allemands ?

Dernièrement, les derniers taux appliqués par les marchés pour financer la dette anglaise sont apparus plus bas que ceux appliqués pour financer la dette allemande. L’économie et la dette anglaise n’en sont pourtant pas considérées comme meilleure, mais les marchés semblent donner une prime à une dette souveraine, qu’à une dette fédérale. Or la dette allemande semble être de plus en plus considérée comme une dette fédérale européenne, au vu des traités qui lient ce pays au reste de l’union Européenne.
Posté par olivierbu à 14:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
28 novembre 2011

La BCE, comme prêteur en dernier ressort ? L’étrange position française !

Par la voix du Président Sarkozy, ainsi que par la voix de son ministre des affaires étrangères, Monsieur Juppé, la France demande à ses partenaires et notamment auprès de l’Allemagne que la Banque Centrale Européenne deviennent « prêteur en dernier ressort », c'est-à-dire que la BCE achète de la dette des pays européens. En clair, que la BCE achète des emprunts émis par les pays européens à des taux plus bas que ceux que le marché acceptent aujourd’hui. Le mécanisme serait celui d’une mutualisation des dettes européennes... [Lire la suite]
Posté par olivierbu à 14:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,