L’agence de notation Moody’s vient d’annoncer la prochaine dégradation de la note de crédit de la France, qui va perdre à moyen terme son triple A pour un probable Aa+.

D’autres pays européens sont sur la liste prévisionnelle, dans la zone euro l’Autriche et hors zone euro, l’Angleterre.

Des pays européens voient déjà leur note baisser, l’Italie, le Portugal, la Slovaquie, la Slovénie et Malte, d’un cran et l’Espagne de deux crans. moody's

Cette nouvelle dégradation est la suite logique des dernières dégradations opérées par l’agence Standard & Poor’s.

Il faut relever qu’une nouvelle fois l’Allemagne passe à travers l’abaissement des notes, ce qui va accentuer encore l’écart de solvabilité entre la France et l’Allemagne.

Enfin, nous pouvons aussi relever la pression qui est désormais sur l’agence Ficht, troisième agence occidentale, qui n’a pas bougé la note française, mais qui va bien devoir se positionner rapidement sous peine de paraitre ou bien partial ou bien hors marché.

Rappelons que les notes de crédit des pays permettent d’éclairer les investisseurs sur la solvabilité présumée des Etats dans leur capacité à rembourser leurs dettes.