La dégradation de la note de la France par l’agence de notation Standard & Poor’s, et surtout le maintien du triple A des autres pays bien cotés, c'est-à-dire l’Allemagne, les Pays-Bas, le Luxembourg et la Finlande, vient confirmer la cassure entre une Europe du nord crédible financièrement et une Europe du sud non crédible, dans laquelle est désormais malheureusement incluse la France.

Outre l’officialisation d’une situation, c’est surtout le déséquilibre que cela provoque entre la France et l’Allemagne, les deux moteurs de l’UE.
 fillon
Déjà que la France avait du mal à faire passer ses idées auprès de son partenaire allemand, là c’est fini, c’est la voix de l’Allemagne qui va compter, au dedans de l’UE, mais aussi au dehors.

La zone mark se recrée mécaniquement autour de l’euro mark des triple A. Si le défaut de la Grèce est effectif courant 2012, ce sera le parachèvement du décrochage de l’Europe du sud par rapport à l’Europe du nord, avec des conséquences directe sur la cohésion de l’Union Européenne.

Comment conserver une monnaie commune dans une zone économique qui se désharmonise chaque jour davantage.